Les grades

Les ceintures symbolisent la progression de l’élève et sont délivrées par le professeur jusqu’à la ceinture marron. Ensuite, un examen officiel permet d’obtenir la prestigieuse ceinture noire. Aujourd’hui, le Judo français en compte près de 38 000 et plus de 100 000 ont été décernées depuis la création de la Fédération.

Les âges mentionnés n’indiquent bien évidemment pas une « obligation » d’obtenir telle ceinture à tel âge, mais un âge minimum pour atteindre ce grade. L’enseignant a toute latitude pour accélérer les progressions en grade d’un élève

méritant et qui a commencé à pratiquer après 6 ans ou éventuellement pour « retarder » celle d’un élève jugé moins performant que les camarades de son cours.
A partir de la ceinture noire ou 1er dan, les grades ne sont plus délivrés au sein du club par les professeurs mais par la Commission Spécialisée des Dan et Grades Equivalents (CSDGE) de la FFJDA

En judo, les grades symbolisent la progression du pratiquant dans trois dimensions : celle du corps (tai) que l’on développe par le travail et que l’on rend agile, de la technique (gi) que l’on cherche à acquérir et à maîtriser ; enfin celle de l’esprit (shin), l’esprit de combat d’abord, où l’on retrouve les valeurs de sincérité, d’honneur ou encore de courage, bref, une attitude juste avec les autres et avec soi-même.

LES GRADES EN JUDO

Les Kyu

– 1er Kyu : ceinture blanche

Ceinture blanche 4/6 ans minimum

Pour les plus jeunes, un dispositif spécifique est proposé dans certains clubs :
l’Eveil Judo des 4/5 ans.

• Ceinture blanche: 4 ans minimum
• Ceinture blanche avec une bande jaune horizontale : 5 ans minimum
• Ceinture blanche avec deux bandes jaunes horizontales : 6 ans minimum

– 2e Kyu : ceinture jaune

Ceinture jaune 8 ans minimum

– 3e Kyu : ceinture orange

Ceinture orange 10 ans minimum

– 4e Kyu : ceinture verte

Ceinture verte 12 ans minimum

– 5e Kyu : ceinture bleue

Ceinture bleue 13 ans minimum

– 6e Kyu : ceinture marron

Ceinture marron 14 ans minimum
La ceinture noire
Ceinture noire • 1er dan 15 ans minimum
• 2ème dan 17 ans minimum
• 3ème dan 20 ans minimum
• 4ème dan 24 ans minimum
• 5ème dan 29 ans minimum

Le grade en judo représente une triple valeur :

  • SHIN , la moralité, l’esprit, le caractère.
  • GI , la technique, l’habilité.
  • TAI , la force du corps, la « forme physique ».

Ces valeurs doivent exister chez chaque pratiquant, en proportion variable selon l’âge ou l’état de santé mais c’est la valeur du SHIN qui doit dominer. Celui qui ne la possède pas est privé du principe essentiel.
Le judoka Ceinture Noire doit comprendre l’importance de ces valeurs et s’efforcer de les mettre en pratique.

SI LA CEINTURE NOIRE CONFÈRE A CELUI QUI LA PORTE UN PRESTIGE CERTAIN, ELLE LUI DONNE EN MÊME TEMPS LA RESPONSABILITÉ D’ÊTRE UN EXEMPLE.

LA CEINTURE NOIRE 1ER DAN N’EST PAS UNE FIN EN SOI.
C’est au contraire la possibilité de continuer à progresser en judo et d’accéder au sein de la FFJDA à des activités instructives utiles et passionnantes.

Une réforme sur les passages de grades est mise en place à compter du 1er janvier 2018

Synthèse de la réforme

De manière globale, pour valider son grade (1er au 4ème dan), il faudra obtenir 4 UV.
Ces 4 UV concernent non seulement le passage à dominante technique, mais également le passage à dominante compétition. Le contenu des trois premiers UV est ensuite différencié selon la dominante.

Le passage à dominante technique ne peut être choisi que pour les pratiquants nés en 1988 et avant.

  • UV 1 : partie kata
  • UV 2 : partie technique
  • UV 3 : partie efficacité
  • UV 4 : partie engagement personnel

Pour l’UV 2, il y a notamment une partie jujitsu : « techniques de défense libre » en relation aux 4 séries des 20 attaques imposées (3 premières séries pour les 1er et 2ème dan ; 4 séries pour le 3ème dan)

Pour l’UV 3, il y a la possibilité de marquer des points en judo, en jujitsu et en ne-waza.

Pour le 1er dan, ordre des épreuves libres mais le kata doit être validé pour pouvoir se présenter en shiaï.

Le judoka ayant commencé à valider son grade avant le 1er janvier 2018 (il a obtenu la partie kata et/ou a déjà marqué des points en shiaï et/ou en RGC) se verra octroyer un délai pour continuer sur « l’ancienne formule » : jusqu’au 31 décembre 2018.

S’il n’a pas terminé son grade à cette date, il basculera sur le nouveau règlement, avec des équivalences. Par exemple, s’il a déjà validé la partie kata, il aura déjà obtenu l’UV 1.

Attention : le requis se transforme en UV 4 dès septembre 2017. Et le judoka qui n’a validé que le requis avant le 1er janvier 2018 n’est pas considéré comme un judoka ayant commencé à valider son grade.

 

Les Dans

– 1er Dan : ceinture noire
Conditions : 15 ans minimum, ceinture marron depuis un an révolu,
c’est-à-dire d’avoir deux timbres de licences suivant la date de votre passage de ceinture marron, pré-requis commissaire sportif.
Prestation : trois premières séries du nage-no-kata ou le goshin jitsu (pour les jujitsukas) et 100 points en épreuve compétition (shiaï).

– 2e Dan : ceinture noire
Conditions : 17 ans minimum, deux ans entre le premier et le deuxième Dan, pré-requis juge-arbitre.
Prestation : nage-no-kata complet et 100 points en épreuve compétition (shiaï).

– 3e Dan : ceinture noire
Conditions : 20 ans minimum, trois ans entre le deuxième et le troisième Dan, pré-requis arbitre.
Prestation :  katame-no-kata et goshin-jutsu et 120 points en épreuve compétition (shiaï).

– 4e Dan : ceinture noire
Conditions : 34 ans minimum, quatre ans entre le troisième et le quatrième Dan.
Prestation : kime-no-kata et gonosen-no-kata et 120 points en épreuve compétition (shiaï).

– 5e Dan : ceinture noire
Conditions : 39 ans minimum, cinq ans entre le quatrième et le cinquième Dan.
Prestation : démonstration devant de hauts gradés.

DEMAIN ON PEUT…

COMMENT

Continuer à progresser dans les grades : 2e, 3e, 4e, 5e dan, puis haut gradé  

  • En participant à des entraînement de club, à des plateformes techniques kata, jujitsu, à des stages d’étés…
Devenir enseignant :
– Assistant club
– Professeur diplômé (BE, CQP, DE, DES)
Ou membre de l’encadrement technique
 

  • En assistant ton professeur dans ton club
  • En suivant les stages de l’Ecole Française de Judo Jujitsu et ceux des instituts régionaux de formation
  • En suivant les formations spécifiques
Faire de la compétition à tous les niveaux (régional, national, international)  

  • En continuant à s’entraîner dans son club, en participant à des entraînements de masse…
  • En intégrant les structures (section sportives, centres régionaux d’entraînement et de formation, les pôles espoirs, pôles France, INEF, INSEP)
Devenir commissaire sportif / arbitre départemental, régional, interrégional, national, continental, international  

  • En suivant la formation de commissaire sportif, d’arbitre et en arbitrant dans le club
  • En suivant les stages d’arbitrage
Œuvrer au sein des structures Judo : membre de commission ou élu, bénévole, secrétaire, trésorier, président de club, de département, de région, au niveau national  

  • En aidant les élus du club, du département
  • En devenant membre de commission départementale
  • En suivant la formation des dirigeants

Les hauts grades

Comme pour le 5e Dan, l’obtention du 6e Dan requiert une démonstration technique de haut niveau, présentée devant un jury de hauts gradés. Jusqu’au sixième Dan, il s’agit d’examens. À partir de ce niveau, les Dans deviennent honorifiques et sont décernés par la Commission Supérieure des Grades et Dans Equivalents (CSGDE) de la FFJudo, en fonction de critères d’engagement dans le judo, de services rendus à la discipline…

– 6e Dan : ceinture blanche-rouge
– 7e Dan : ceinture blanche-rouge
– 8e Dan : ceinture rouge

Ceinture rouge et blanche 6ème, 7ème et 8ème dan

– 9e Dan : ceinture rouge

Ceinture rouge 9ème et 10ème dan

Les commentaires sont fermés.

  • Prochains évènements

    1. Gr. Prix Minimes M et F

      1 décembre @ 08:15 - 18:15
    2. Gr. Prix Benjamins M et F

      8 décembre @ 08:00 - 18:15